01 39 43 62 84

06 49 85 10 85

CONTACT

Cabinet d'ostéopathie W. Nicolas-Lucas

 

1, square de Chanaleilles

78150 Le Chesnay

 

 

Lun-Ven 9h-20h30

Sam 9h-13h

  • Facebook Social Icon

© 2016 Willy Nicolas-Lucas

Le décret 2007-435 de mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d'exercice de l'ostéopathie indique que l'ostéopathe est "autorisé à prévenir et remédier à des troubles fonctionnels du corps humain, à l'exclusion de pathologies organiques justifiant d'un traitement d'une autre nature".

En quoi consistent donc ces troubles fonctionnels du corps humain ?

Le trouble fonctionnel associe une douleur (musculo-squelettique, viscérale, crânienne) et une perturbation de la fonction associée à la sensation douloureuse.

Cela peut se traduire au niveau musculo-squelettique par une limitation de certains mouvements, une difficulté à accomplir des tâches telles que la marche ou la préhension.

Au niveau viscéral, et notamment abdominal, ce sont essentiellement les troubles du transit et les signes associés qui en sont la manifestation. Les reflux, la constipation, les colopathies, les ballonnements font ainsi partie des troubles fonctionnels que l'ostéopathie peut prendre en charge.

Au niveau crânien, la mâchoire et le système ORL sont plus particulièrement concernés.

L'ostéopathe biomécanicien peut traiter les troubles fonctionnels de chacun, du nourrisson au senior, du sédentaire au sportif de haut niveau, ou encore de la femme enceinte, en adaptant sa prise à charge aux spécificités de chaque patient.

Quelles sont les exclusions au traitement ostéopathique ?

Pour faire simple, l'ostéopathie n'a pas vocation à traiter les maladies systémiques, organiques, inflammatoires, néoplasiques, congénitales, génétiques, infectieuses, ou encore toute atteinte structurelle irréversible.

La prise en charge médicale est indiquée dans ces cas, et l'ostéopathie sera tout au mieux un complément aux traitements recommandés, autrement dit un palliatif. 

Ainsi, de façon non exhaustive, vous pouvez consulter pour des motifs tels que :

Système musculo-squelettique

- cervicalgie (torticolis, douleurs cervicales chroniques, névralgie cervico-brachiale, arnoldite, vertiges cervicogènes)

- dorsalgie (aiguë, chronique)

- lombalgie (lumbago, lombalgie chronique, sciatique, cruralgie)

- costalgie (névralgie intercostale)

- entorses (sauf si rupture ligamentaire ou fracture associée)

- séquelles traumatiques

- tendinopathies

- capsulite rétractile de l'épaule

- tennis/golf elbow

- syndrome du canal carpien (stade précoce)

- coxalgie (troubles fonctionnels douloureux de la hanche)

- gonalgie (troubles fonctionnels douloureux du genou)

- périostite

- douleur du pied (aponévrosite plantaire, syndrome de Morton)

Système digestif

- reflux gastro-oesophagien

- constipation

- ballonnements

- syndrome de l'intestin irritable

- hémorroïdes

Crâne

- céphalées

- syndrome douloureux de l'articulation temporo-mandibulaire

- sinusite chronique

- otite séreuse

Gynécologie-obstétrique

- troubles du cycle

- dysménorrhée

- dyspareunie

- troubles fonctionnels de la grossesse (nausées, douleurs ostéo-articulaires et ligamentaires)

Pédiatrie

- reflux

- torticolis du nourrisson

- plagiocéphalie

- colique